Imprimer
Catégorie : Sample Data-Articles
Affichages : 4277

 

Historique du judo

A la fin du XIXème siècle, Jigoro Kano, professeur d'éducation physique dans une université de Tokyo, décida de réunir ses connaissances de ju-jitsu (art de la souplesse) et d'en faire une nouvelle méthode d'éducation physique et mentale, après en avoir exclu les mouvements les plus dangereux. Il appela cette méthode "Kodokan Judo".

Les écoles de ju-jitsu de l'époque souffrirent de la popularité grandissante de cette nouvelle méthode. Elles forcèrent Kano à accepter un match qui mettrait 15 judokas et 15 ju-jitsukas face à face. Le résultat, 14 victoires et un nul pour le Kodokan, fut le départ d'un fulgurant développement du judo à travers le Japon d'abord, puis dans le monde entier où l'on compte près de 3 millions de judokas.

Le judo fut admis aux Jeux Olympiques en 1964.

 

Principes du judo

Les deux principes du Judo sont les suivants :

  1. Maximum d'efficacité avec un minimum d'efforts, pour le côté technique.
  2. Prospérité et bienfait mutuel, pour le côté mental. Ces deux principes sont également applicables dans la vie de tous les jours.

 

Techniques de judo

L'accent est mis sur l'utilisation des réactions et la force de son propre adversaire pour le faire chuter.

On peut diviser le judo en deux parties :
1) le judo debout (tachi-waza) qui se subdivise en projections d'épaule, de hanche, de bras, de jambes et de sacrifices.
2) le judo au sol (ne-waza) qui se subdivise en immobilisations, en clés de bras et en strangulations.

Vous trouverez ci-joint un manuel du judo très complet en format A4A5 ou A6.

Attention: nouvelles règles de compétition en 2010